Programme Ni muses ni soumises : artistes!

Classé dans : Actualités | 0

 

Ni muses ni soumises : artistes ! Exposition, performance, concert et DJ Set

Du 14 au 28 novembre au Zig Zag (73 Cours de l’Argonne, Bordeaux)

Longtemps considérées comme inférieures et moins talentueuses, les femmes ont souvent occupé une place mineure dans le discours artistique dominant ; leur existence en tant que créatrices, et non pas seulement comme muses, a été méprisée dans notre société. Or, nombreuses sont les femmes qui ont transgressé ces normes patriarcales pour s’imposer comme artistes. Aujourd’hui les femmes continuent à jouer un rôle essentiel dans le développement des avant-gardes aussi bien en Europe qu’en Amérique Latine.

A partir de ce constat et dans le cadre de la Quinzaine de l’égalité de la diversité et de la citoyenneté, MACLA présente « Ni muses ni soumises : artistes ! », un programme pluridisciplinaire (et multiculturel) qui met en valeur le rôle que les femmes artistes ont toujours joué et leur importance, souvent invisibilisée, dans les arts.

Le programme :

14/11 à 20h30 : Vernissage de l’exposition « Ni muses ni soumises : artistes ». Exposition ouverte de lundi à dimanche, de 18h à 23h.

14/11 à 21h : Performance en trio « Hommage à Victoria Santa Cruz » (par Patricia Houéfa Grange, Cesar-Octavio Santa Cruz, Liz Barthel). Suivi d’un concert hommage à Victoria Santa Cruz et Violeta Parra (par Gloria Aravena, Gilles Mays et Cesar-Octavio Santa Cruz).

21/11 à 19h : Spectacle de danse « Voi(e)x-yâge » avec la Compagnie Tchaka.

28/11 à 19h : Dévernissage, performance poétique « Capillotractée » (par Patricia Houéfa Grange). Suivi d’un mixage musical féministe par la DJ Laeti Nka

 

Artistes :

Patricia Houéfa Grange

Patricia Houéfa Grange

 

Patricia Houéfa Grange est poète, artisane de la voix haute et traductrice. Afro-européenne, née et ayant grandi au Bénin, elle vit en France. Fascinée depuis toujours par l’Asie et l’Amérique latine, elle est particulièrement intéressée par tout ce qui touche au multiculturel, au transculturel et à la poly-identité ; mais aussi aux femmes, à leurs corps et à leurs luttes.

Si le mot et la voix sont ses médias de prédilection, elle apprécie les rencontres pluridisciplinaires qui mettent en résonance son travail poétique et celui d’artistes plasticiennes-ciens, de musiciennes-ciens ou encore de danseuses-seurs. Elle refuse de se laisser enfermer dans les termes « frontière », « case » ou « étiquette », et laisse désormais la poésie l’emmener au-delà du verbe.

À travers ses différentes activités, elle souhaite tisser des liens humanistes grâce à un métissage poétique et artistique.

www.patriciagrange.fr / www.papillonsdemots.fr

 

Virginie Biraud (Cia. Tchaka)

 

Son parcours dansé vient avant tout de la scène, en France et en Europe. Après une formation au sein de la Compagnie Rêvolution de 1995 à 1999, suivie d’une tournée nationale, elle suit les trainings réguliers du danseur auprès de Norton Antivilo et Alain Gonotey. Elle collabore en tant que danseuse-interprète aux côtés d’Alain Gonotey sur plusieurs de ses créations (« Désamours à mort » et « Paroles de corps »).

En 1999, elle intègre également l’Office Culturel et Éducatif de Talence en tant que professeure de danse ainsi que danseuse et chorégraphe durant sept années. De 2006 à 2010, elle occupe la fonction de coordinatrice du projet « Bastide en danses » au sein du centre d’animation Bastide / Benauge, période durant laquelle elle participe à la mise en place du projet « Hip Hop Être Ange ». Durant cette période, elle collabore avec Alain Gonotey et Norton Antivilo, chorégraphes du projet, où elle assure l’initiation et la préparation dansée des élèves. Sa présence sur les quartiers de la ville de Bordeaux et la Communauté Urbaine de Bordeaux ainsi que les actions de proximité qu’elle y a développé lui ont permis de travailler non seulement avec de jeunes artistes en pré-formation ou formation (Lullaby, Rêvolution…) mais aussi avec le public jeune (adolescent et jeune adulte), d’en saisir les enjeux et les problématiques, tout en ayant une pratique professionnelle de la scène avec diverses créations comme « Io penso positivo », « Experimental Ways », « Rahu et Ketu »…

 

Noémie Boullier

Noémie Boullier

 

Née à Aix-en-Provence en 1980. Je grandis avec cartons, papiers, ciseaux, cutters, craies, feutres, crayons… puis je deviens adulte et n’arrête jamais de dessiner et de peindre. En 2000 je voyage au Mexique, et passe quelques années à Oaxaca dans des ateliers de gravure, lithographie et peintures… Installée dans l’entre deux mers, je peins sans cesse des têtes, des bêtes…

http://noemieboullier.ultra-book.com/

 

Liz Barthel

 

Cubaine d’origine, Liz Barthel est arrivée en France en 1995. Cette artiste polyvalente (danse, musique, mannequin et peinture) a plus d’une corde à son arc : Professeure des langues étrangères à Cuba, en France elle a travaillé en tant que gestionnaire et comptable pour une structure d’éducation populaire et le Conseil Régional. Actuellement Liz est revenue à l’enseignement comme formatrice de l’Institut de la Chambre Consulaire de Commerce et Industrie de la Nouvelle-Aquitaine. Enfin, elle est fondatrice et présidente de l’Association culturelle L’ASAFAL (L’association Afrique Amérique- Latine).

https://www.lizbarthel.com

 

Cesar-Octavio Santa Cruz

Cesar Santa Cruz

Né à Lima en 1981, César-Octavio Santa Cruz vit depuis l’année 2000 à Bordeaux, ville dans laquelle il a suivi des études d’arts plastiques à l’université Bordeaux Montaigne, jusqu’à l’obtention du grade de Docteur en Arts en 2013. Depuis 2002, il participe à diverses expositions collectives et individuelles en France et à l’étranger. Issu d’une famille d’artistes, il se consacre à la peinture depuis son plus jeune âge. Dans ses œuvres, il met en relation l’esthétique pop avec les icônes et les symboles de l’imaginaire populaire péruvien mais aussi avec d’autres univers culturels tels que la culture occidentale ou la culture de masse américaine.

 

Ivan Torres

Ivan Torres

 

Ivan Torres a fait des études de journalisme (presse écrite, à Guadalajara). Peintre autodidacte, il conçoit sa peinture comme un pont entre ses origines familiales au Mexique et sa perspective quotidienne en France, lui permettant ainsi de susciter façonner des rencontres avec le public. Pour lui, la peinture, la littérature et la musique transcendent l’art pour devenir une philosophie de vie à expérimenter à chaque instant. Peindre est un chemin chromatique qui permet de partager et donc de continuer à créer. Il a exposé dans diverses régions françaises (Nouvelle Aquitaine, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Centre -Val de Loire), mais aussi dans plusieurs grandes métropoles du monde (Guadalajara-Mexique, Francfort-Allemagne, à Barcelone-Espagne, Tokyo-Japon, et à Paris).

Il est aussi fondateur et coordinateur de la Muestra d’Art Contemporaine Latino-Americain (MACLA), mais aussi de différentes manifestations artistiques et culturelles à Bordeaux.

Pour lui, La Culture sauve et la Nature guide.

 

DJ Laeti

Photo DJ Laeti

 

Dj Laeti AK Laetitia Campagne s’est découverte « sélecteuse disc-jockey » depuis peu. Pourtant elle met dans cette nouvelle activité autant de cœur et de passion que dans tout ce qu’elle entreprend. Infatigable curieuse, cette voyageuse (chine, Inde, Australie, Mongolie…) a le goût d’ailleurs et de la découverte. Il va de même en musique. Hip hop vieille école et nouvelles divas r’n’b. Afrobeat chaleureux. Pop music engagée. Post punk aiguisé. Le féminisme est dans toutes ces musiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *